>Vous êtes ici | Catalogue | Culture et patrimoine | Patrimoine | Mémoire ouvrière
Imprimer le contenu de cette page
Télécharger cette page en PDF
Recommander cette adresse à un ami

Mémoire ouvrière

Grégoire Favre et Luc Van Dongen
Nombre de pages: 248 p.
Langue: Français
Dimensions: 230 X 290
Parution: 12/2011
Reliure: Dos carré cousu-collé
Collection:
ISBN: 978-2-88341-201-9
CHF 49.00
Ce livre peut surprendre à première vue. Livre d’histoire ? Livre de témoignages ? Livre d’art ? Il est en fait tout à la fois !

Fruit d’une rencontre improbable entre un chercheur du Fonds national suisse, Luc van Dongen, et un artiste, Grégoire Favre, ce livre nous fait découvrir d’une façon particulière l’histoire de l’industrialisation et de la désindustrialisation du Valais. Luc van Dongen apporte à l’ouvrage la rigueur du chercheur. Grégoire Favre apporte le regard artistique sur ce monde ouvrier, mais surtout, il lui donne vie grâce aux nombreux témoignages d’ouvriers et responsables qu’il a recueilli durant plusieurs années.

Au fil des pages, l’ensemble se mêle. Les textes d’historiens et scientifiques apportent des précisions aux témoignages ; les témoignages permettent de mettre des images et des émotions sur les faits historiques. Les photos anciennes nous emmènent dans le quotidien des ouvriers; les photos artistiques nous ouvrent un autre regard sur le monde industriel.

Découpé en trois parties principales – HISTOIRE, MEMOIRE(S), REPRESENTATIONS – l’ouvrage retrace l’industrialisation du Valais, de l’implantation des usines aux reventes et changements de propriétaires en passant par l’arrivée des émigrés et la grève de 1954. Une réflexion est posée sur la différence entre histoire et mémoire(s), la première étant une science tandis que la seconde peut être plurielle, émotionnelle, sélective. Un regard est porté sur l’iconographie du monde ouvrier.

Finalement, les auteurs ont laissé place à la littérature, laissant à l’écrivain Jérôme Meizoz le soin de rédiger l’épilogue.
L’ouvrage se concentre particulièrement sur le Valais, mais il est le reflet d’une période et de changements que bien d’autres régions ont connus. On y trouve des comparaisons et parallèles avec d’autres usines et d’autres lieux, notamment au Tessin et en France. On y revient également sur la responsabilité de certains hommes politiques et requins des finances suisses sur la vente d’Alusuisse aux investisseurs étrangers.
Ce livre sera un ouvrage de référence pour les professionnels, mais il est conçu principalement pour le grand public.

On en parle





Editions Monographic SA
Technopôle 2
CP 636
3960 Sierre
+41 27 452 27 30
powered by /boomerang 2013